+352.621.377.968 contact@celine-domecq.com

Une personne à haut potentiel (HP) est souvent confrontée à des insatisfactions spécifiques dans son couple.

Dans ma pratique, je remarque que les personnes HP arrivent régulièrement avec des plaintes comme l’ennui, le manque d’échanges profond, le sentiment de ne pas être compris(es), etc. Exigeantes, elles voudraient pouvoir partager leurs multitudes d’idées, de projets dans une relation sincère. Elles peuvent se sentir frustrées si ce n’est pas le cas dans leur couple, que leur partenaire soit aussi HP ou pas.

Vivre en couple lorsqu’on est HP, n’est pas toujours simple, mais ça vaut la peine de dépasser les difficultés. La relation peut être tellement riche à tous niveaux !

Être à haut-potentiel ou surdoué, comment le savoir ?

Je propose de commencer par vous donner quelques indications sur les caractéristiques d’une personne à haut potentiel, également appelée surdouée. Pour ce faire, je me base sur les travaux de la spécialiste Monique de Kermadec ainsi que sur mes observations en consultations.

Attention toutefois, pour valider si vous êtes une personne à haut potentiel, des tests de mesure de l’intelligence sont nécessaires. Il s’agit de bilans reconnus qu’il faut faire avec un professionnel connaissant bien le sujet. Le “chiffre” du QI (Quotient Intellectuel) ne fait pas tout !

Les HP présentent généralement la plupart des caractéristiques suivantes :

  • l’amour du raisonnement, l’esprit de synthèse, une compréhension immédiate
  • la soif d’apprendre
  • une attirance pour la complexité, la difficulté des problèmes à résoudre
  • l’indépendance dans l’apprentissage (autodidacte)
  • la capacité à envisager un problème sous différents point de vue
  • une grande curiosité et une capacité de connecter les idées entre elles
  • la tendance à placer la barre toujours très haut pour elle-même et pour les autres
  • le questionnement sur le sens de la vie, la recherche de vérité, le spirituel, le mystique
  • l’injustice, les conduites immorales les indignent. On retrouvera souvent une grande volonté à être honnête, intègre, sincère
  • l’intuition, la rapidité d’observation de l’autre
  • souvent, elle ressent une grande difficultés à faire des choix tellement elle en a suite à une abondance d’idées qui arrive à chaque seconde

L’hypersensibilité semble être aussi l’une des caractéristiques du haut-potentiel mais aucune recherche ne le prouve encore à 100%. Toutefois, indéniablement, les caractéristiques se rejoignent comme le montrent différentes observations d’experts américains et européens. Dans ma pratique, j’observe aussi que mes patients HP sont très souvent aussi hypersensibles.

Le haut-potentiel dans le couple

Si vous vous reconnaissez dans les caractéristiques ci-dessus ou que vous y reconnaissez votre conjoint, il est possible que vous soyez concernés par le haut potentiel.

De ce fait, il n’est pas toujours évident de comprendre ce qui se joue dans la relation.

Ce n’est pas forcément au début de la relation que l’on observe le plus de difficultés. La personne HP adore la nouveauté et le challenge ! Sous cet angle, un début de relation peut-être super enrichissant. A l’inverse, pour certains HP, les débuts de relation sont plus difficiles car ils sont remplis de doutes, d’incertitudes. La volonté de bien faire peut aller jusqu’à se sur-adapter à l’autre et s’oublier soi-même.

Pour vous aider dans votre réflexion, voici quelques exemples de points délicats. Notons toutefois que nous sommes tous uniques ! Ces exemples ne sont pas une fin en soi… Vous pouvez vivre tout et son contraire. wink

Le besoin d’échanges profonds

Lorsqu’une certaine routine s’installe dans un couple “HP- non HP”, il arrive parfois que la personne “non-HP” du couple ne cherche pas à “comprendre – accueillir” ce que la personne HP vit au niveau émotionnel et sentimental.

Le lien dans le couple peut être en danger. Confrontée à un conjoint qui répond “ouais bon…” et tourne les talons à la moindre tentative de discussion profonde, la frustration guette et la catastrophe n’est jamais loin. La personne HP a besoin d’échanges profonds.

Je remarque que l’une des grandes difficultés, après quelques années, dans une couple “HP – non HP” est lorsque les échanges restent “bateaux”, tournés sur la vie “pratico-pratique”.

La patience

Un autre défi du couple avec une ou deux personnes HP est d’apprendre à gérer l’impatience. La personne HP n’aime généralement pas se répéter. Elle s’impatiente vite lorsque cela ne va pas à son rythme. Pour que le couple fonctionne, chacun doit apprendre à s’adapter au rythme de l’autre et faire preuve de patience, de tolérance, à certains moments. Rassurez-vous, ça s’apprend !

L’organisation

J’observe aussi que les tensions du couple se situent au niveau de l’organisation intérieure. Si vous avez tendance à vouloir un intérieur impeccablement rangé, vous pouvez être constamment sur le dos de ceux qui vivent sous le même toit.

L’harmonie et l’ordre sont importants pour vous mais ne doivent pas obligatoirement être compris ou partagés par les autres. Ce côté perfectionniste peut venir envenimer la relation. Pour éviter cela, il faut trouver un terrain d’entente dans le respect des besoins de chacun.

Ce qui va vous aider ? Le travail d’introspection

Comme dans tous les couples, HP ou non-HP, les difficultés apparaissent au cours de la vie à deux. L’important est d’apprendre à se connaître soi, à connaître l’autre pour se respecter dans ce lieu commun qu’est la relation.

De nombreux livres, vidéos, sites Web parlent du haut potentiel. Qu’il s’agisse de votre caractéristique personnelle ou de celle de votre conjoint, documentez-vous ! Partez à la découverte de cette personnalité à la fois complexe et si enrichissante !

Si vous êtes HP et que votre partenaire ne l’est pas, ou vice-versa, la relation n’est pas bancale pour autant. Elle peut être très enrichissante pour les deux. Pour cela, prenez du recul, acceptez l’autre sous toutes ses facettes. Focalisez-vous sur ce que vous appréciez dans la relation et enrichissez ces aspects plutôt que de vous braquer sur vos différences.

Il est parfois difficile pour la personne HP d’établir un équilibre satisfaisant dans son couple. Elle ne trouve pas toujours seule les astuces pour apprendre à fonctionner avec ses propres particularités.

Vous souhaitez en savoir plus et apprendre à mieux vivre le haut-potentiel dans votre couple ? Découvrez mon nouveau programme en ligne : « Vivre une relation de couple sereine et épanouie. » un chapitre lui est consacré !

A bien vite
Céline Domecq
Spécialiste du couple & des relations

 

Relecture du texte et optimisations SEO par Com Par Magie

Partagez l'article