+352.621.377.968 contact@celine-domecq.com

Il y a quelques jours, je rencontrais, pour un début de thérapie individuelle, un homme à mon cabinet. À l’origine de sa demande, comprendre pourquoi il était confronté à tant de difficultés dans son couple. Tensions, disputes, colère, la situation se dégradait au fil des jours et devenait de pire en pire. Dès le début, j’ai apprécié sa prise de responsabilité face à ce qu’il se passait dans son couple. Au-delà de l’envie de changer les choses, il exprimait une forte volonté de comprendre sa part dans la situation. Il avouait aussi se sentir stressé. À partir de cette prise de responsabilité, le changement est possible. La relation de couple peut commencer à s’améliorer. Vous n’en avez peut-être pas conscience, mais le stress joue un rôle important dans une relation amoureuse. Voici quels en sont les effets sur la vie à deux et surtout, comment gérer le stress dans son couple.

 

Comprendre le stress : la première étape pour améliorer sa relation de couple

Lorsqu’on est dans un état de stress, c’est déjà très difficile pour soi.

Admettre qu’on est stressé(e) par une situation précise ou par des raisons plus diffuses n’est pas simple. Comprendre d’où vient ce stress pour pouvoir mettre en place les stratégies pour s’apaiser demande un vrai travail sur soi.

Lorsque vous n’identifiez pas votre propre état de stress, vos relations avec les autres peuvent se compliquer encore plus. Votre partenaire, votre mari, votre femme ou même vos enfants vont ressentir ce stress avant vous !

 

Les conséquences du stress sur votre vie familiale

Le langage corporel du stress

Sans vous en rendre compte, votre attitude, en rentrant à la maison par exemple, va provoquer “de façon inconsciente” des tensions. L’ambiance devient comme électrique.
Le stress va se diffuser par votre façon de fermer la porte, de ranger vos affaires. Votre visage apparaîtra souvent fermé, votre corps tendu.

Si votre partenaire est à la maison, l’interaction avec elle ou lui commence dès le pas de la porte franchi. Même si vous ne le l’avez pas encore vu(e) ou ne lui avez pas encore parlé !

Je suis certaine que vous avez déjà vécu ça dans d’autres situations. Vous arrivez au bureau et vous sentez l’ambiance tendue. Vous êtes reçu(e) chez des amis et vous devinez que quelque chose ne va pas. C’est exactement la même chose pour vous à la maison.

Le non-verbal entre en action avant même les paroles. Aujourd’hui, on parle de plus en plus de l’énergie et de comment elle est ressentie. Il est important d’en être conscient pour avancer.

Eh oui ! Lorsque vous rentrez chez vous après une mauvaise journée de travail ou lorsque vous vous réveillez stressé(e), l’autre le ressent, parfois même avant vous. La gestion du stress en couple ou au sein du foyer est donc primordial pour maintenir des relations épanouies.

L’effet domino sur votre partenaire

Si votre partenaire a senti votre stress et le climat électrique engendré, il (ou elle) peut décider (consciemment ou inconsciemment) de vous le faire remarquer ou de le « subir ». Sa façon de réagir à votre stress peut provoquer une tension encore plus grande entre vous.

Imaginez, vous rentrez stressé(e), l’ambiance de la maison est électrique, je peux vous assurer que les risques d’explosion sont au maximum. Pourquoi ? Votre cerveau sature de ce stress et votre conjoint qui devait déjà gérer le sien, n’était pas forcément disposé à accueillir le vôtre en plus. Un seul mot, même anodin, peut déclencher la dispute.

Autre scénario, vous rentrez tout aussi stressé(e) mais l’ambiance à la maison est super zen. Votre conjoint est calme. Vous arrivez avec votre état de stress, il/elle peut ne pas vouloir l’entendre ou le ressentir préférant rester dans l’ambiance sereine d’avant votre arrivée. Sa réaction peut alors être celle de vous rejeter. En fait, ce n’est pas vraiment vous qu’il (ou elle) rejette mais votre stress.

 

 

 

Une sexualité qui en pâtit

Au-delà des tensions dans la communication, la sexualité va également être impactée par le niveau de stress de chacun. Ce stress va bloquer la sécrétion des hormones du plaisir. Il va vous garder dans un état de vigilance alors qu’une sexualité épanouie demande un lâcher-prise. Votre relation sexuelle va en pâtir ce qui continuera à entretenir le cercle vicieux.

Vous l’avez compris, en plus d’impacter votre propre corps et votre état psychique de manière générale, votre état de stress impacte votre relation. Il est important d’en prendre conscience si vous souhaitez améliorer votre vie de couple et de famille.

 Comment gérer le stress dans un couple ?

Pour apprendre à gérer le stress dans un couple, vous devez avant tout commencer par un travail intérieur. La respiration est technique efficace pour lutter contre le stress et peut en réduire significativement les symptôme. Chaque jour, au moment où vous rentrez du travail par exemple, prenez quelques respirations profondes puis répondez le plus sincèrement possible. Juste de vous à vous.

Quel est votre niveau de stress aujourd’hui ? Faible, moyen, élevé ?
Etes-vous stressé(e) quand vous rentrez le soir à la maison ? En connaissez-vous la cause ?
En avez-vous déjà discuté avec votre conjoint ?

Rassurez-vous, le stress n’est pas une fatalité. En prendre conscience est déjà un grand pas. De nombreuses pistes et outils existent pour améliorer votre situation.

Si vous êtes prêt à avancer sur ce chemin et que vous ressentez le besoin d'être accompagné, j'ai créé un programme en ligne dans lequel vous pourrez vous laisser guider. 

À très bientôt,

Céline Domecq

"Grâce à ce programme, nous pouvons répondre aux questions ensemble, en discuter. J’ai trouvé particulièrement intéressantes les questions concernant l’autre partenaire. Ça nous a permis d’échanger sur la manière dont l’autre nous voyait, et qu’il nous renvoie notre image dont on n’est pas toujours conscient. 
Mon conjoint m’a par exemple expliqué qu’il trouvait que je ne montrais pas ma peur, mais qu’elle se transformait tout de suite en colère. 
Après réflexion, il a totalement raison et je vous remercie de m’avoir aidé à prendre conscience de ça. Nous avons hâte de poursuivre la formation, et déjà merci pour ce super départ !"

Témoignage

Partagez l'article