+352.621.377.968 contact@celine-domecq.com

Dans ce cinquième épisode du Podcast les Chemins du Couple, je vous invite à découvrir ou à (re)découvrir l’ hypersensibilité et en quoi être hypersensible est une perle, un trésor pour vous et pour votre relation de couple. 

L’ hypersensibilité, une composante récente de la psychologie et du développement personnel

L’hypersensibilité ou la haute sensibilité est un sujet mis en lumière depuis quelques années, à peine 20 ans pour être plus précise. Si vous avez autour de 40 ans, sachez que lorsque vous étiez enfant il est absolument normal que vos parents n’aient alors jamais entendu parler de cette forme de sensibilité. L’hypersensibilité a été mise en lumière par Elaine Aron, qui a mis des mots sur des tempéraments longtemps confondus avec d’autres pathologies telles que la timidité, l’introversion, la dépression, la bipolarité etc.

Être hypersensible, en quelques faits

 20 à 25% de la population est hypersensible. La proportion femme / homme est similaire. Dans l’hypersensibilité, les personnes sont très réceptives à leur environnement. 70% des personnes sont introverties, et 30% extraverties.

Les introvertis choisissent des relations profondes et s’entourent de peu de personnes.  À l’inverse, les personnes extraverties possèdent un cercle d’amis beaucoup plus large. Elles affectionnent souvent être en compagnie de plusieurs autres personnes. 

Selon Else Marie Bruhner, 30% des hypersensibles sont à la recherche de sensations : ces stimulis divers leur permettent de se sentir bien, ce sont en quelques sortes les chasseurs de sensations fortes. 

Les 4 signes distinctifs de cette haute sensibilité

 La grille de lecture de l’hypersensibilité n’existe pas. Je vous partage ainsi des signes qui vont vous permettre de mieux vous comprendre : se définir pour mieux se comprendre. Votre histoire personnelle, votre éducation, votre culture etc. sont autant d’éléments qui peuvent avoir influencés les signes de votre forte sensibilité. 

Les informations reçues sont plus approfondies

Les personnes touchées par l’hypersensibilité sont plus sensibles à ce qu’elles entendent, ce qu’elles voient, ce qu’elles perçoivent… Elles font donc plus de réflexions, et des réflexions plus précises, plus appuyées et plus nombreuses. Elles analysent tout et longtemps. 

Les idées foisonnent, la créativité est en ébullition

Chez elles, les idées tournent en permanence dans leur tête. Elles peuvent être très consciencieuses : commettre une erreur peut s’avérer très compliqué à concevoir et à accepter. Du coup, il se peut que les critiques leur soient très difficiles à entendre. 

Une réceptivité émotionnelle en montagnes russes

La justice sociale est une valeur forte pour elles. Vouloir sauver le monde entier est une tendance que l’on retrouve souvent. L’empathie et la compassion sont également très présentes, plus qu’habituellement. 

La sensibilité aux subtilités

Très conscient de son environnement, l’hypersensible perçoit beaucoup le non verbal. Le seuil sensoriel n’est pas le même. Les personnes hypersensibles arrivent rapidement à leur seuil sensoriel énorme. L’hypersensibilité touche également la fatigue, les cris, la faim, la luminosité etc. Il est donc important d’aller observer nos seuils de sensation. 

Les challenges de l’hypersensible

La personne hypersensible fait face à plusieurs challenges tout au long de sa vie et de son quotidien.

Ne pas se noyer dans les émotions

Je reste responsable de qui je suis et de comment j’agis. Il est possible de réguler ses émotions. Volontairement, je n’emploie pas le mot gérer car il est nécessaire de continuer à les écouter. Nous pouvons en faire nos amies, nos alliées. Prendre de la hauteur pour les réguler est une solution.

Comprendre son hypersensibilité ou celle de son partenaire

Dans le couple, mettre des mots sur nos sensibilités ou celles de notre conjoint.e et de le partager à l’autre permet de réduire les situations d’incompréhension. 

Comprendre la puissance de son intuition

L’intuition est une qualité très développée. Cependant, il convient de prendre du recul par rapport à l’autre, quand il se sent pas bien : on a l’intuition mais on n’insiste pas, on peut lui foutre la paix, ne pas forcément vouloir sauver l’autre, juste le mentionner et dire « viens quand tu seras prêt » et ne pas être envahissant.e . 

les richesses à vivre avec l’hypersensibilité

Je vais vous faire une confidence, je suis moi-même hypersensible. Les émotions vont nous permettre de faire un tour en profondeur en nous. Notre vie interieure est si riche : profitons-en ! Si c’est difficile de plonger en vous, il existe plein d’outils : le journal creatif, l’ecriture etc.

Nous pouvons également voir les dangers plus rapidement. Faisons confiance à l’intuition.  L’empathie va permettre de trouver des solutions hors du commmun. Ceci est utile dans les relations. Dans le couple, valoriser l’hypersensibilité est intéressant, les relations sont alors plus profondes et plus durables, la loyauté étant l’une de ses valeurs. 

Le prochain épisode du podcast Les Chemins du Couple, l’épisode 6, parlera du langage de l’amour. J’ai hâte de vous y retrouver ! En attendant, je vous invite à aller lire cet article qui aborde ce sujet du couple hypersensible.

Si vous souhaitez allez plus loin découvrez les
7 étapes pour résoudre les problèmes de communication dans votre couple

Partagez l'article