+352.621.377.968 contact@celine-domecq.com

Ces dernières semaines, j’ai donné plusieurs conférences sur le thème “heureuse dans son couple”. Les mêmes questions reviennent à chaque fois. C’est pourquoi j’ai décidé d’en faire un article pour aider le plus grand nombre. Pour vous sentir heureux.se dans votre couple, vous avez envie que la communication entre vous et votre partenaire se passe mieux ! Comment mieux communiquer en couple ? Je vous propose 3 axes à développer pour gagner en qualité de communication avec la personne qui partage votre vie.

S’autoriser à ne pas être d’accord avec son partenaire

Se sentir libre de nos avis, le premier pas pour mieux communiquer en couple

 Vous sentez-vous à l’aise d’une manière générale, lorsqu’il s’agit de dire à quiconque que vous n’êtes pas d’accord avec ce qu’il expose ? Vaste question en effet… Lorsqu’on réfléchit attentivement à cette question, il apparaît que la réponse dépend de l’interlocuteur que l’on a en face de nous. Et oui, selon les personnes face à nous, il peut être plus ou moins facile d’exprimer et de s’autoriser à être en désaccord. Vous pensez que c’est plus facile lorsque l’on connaît bien la personne en face, lorsque c’est un proche ? Je remarque en consultation, que c’est loin d’être le cas. Face à notre conjoint par exemple, que nous connaissons très bien, exprimer et s’autoriser à ne pas être d’accord peut poser un problème. Pourquoi ? En partie à cause du poids de notre éducation… Et oui, encore ce poids et ces croyances ! J’en parle très souvent en effet. Pour beaucoup d’entre nous, quelle que soit la culture dans laquelle nous avons grandi, être en couple c’est tout partager. L’idée d’une osmose sur tout et en tout point est très présente. Que ce soit dans l’image que nous renvoient les films, les livres ou même les contes pour enfants… Mais est-ce réellement la vie ? Exigez-vous de vos enfants, surtout lorsqu’ils grandissent de partager la même opinion avec leurs frères et sœurs ? Non, vous allez au contraire les inciter à avoir l’esprit critique et à avoir leur propre avis. C’est pareil dans votre couple ! Rien n’oblige chaque partenaire à être d’accord sur tout et en tout point ! En prenant en compte ceci, comment apprendre à exprimer son désaccord en conscience et avec bienveillance ?

Le conflit, point de dérive de la communication de couple

Comme nous venons de le voir, apprendre à exprimer son désaccord en couple commence par comprendre que vous pouvez vivre ensemble et ne pas être d’accord sur tous les sujets… Souvent au sein de notre vie commune et dans notre quotidien, nous ne nous rendons pas compte de la volonté que nous avons l’un ou l’autre que notre partenaire adhère à notre point de vue ! En quoi est-ce important pour vous ? Posez-vous réellement ces questions ! Certains thèmes sont sujets à désaccord, je les évoque dans l’épisode de mon podcast dédié à ce sujet. Les sujets les plus difficiles dans la vie de couple sont l’éducation des enfants, l’argent, la belle-famille, les tâches ménagères, le travail et la sexualité. Aujourd’hui, vous imaginez ou peut-être qu’on vous a dit qu’il était important que vous ayez raison et l’autre tort (ou inversement) ! Cette manière de fonctionner transforme la vie de couple en jeu de pouvoir et c’est là que les conflits naissent..
Le conflit existe et existera toujours, nous sommes tous différents et votre partenaire aussi. Néanmoins, vous pouvez faire le choix d’être en désaccord ET tout de même passer une très belle soirée autour d’un sujet où vous avez 2 points de vues différents ! Vous serez alors surpris de la qualité des échanges, vous en sortirez tous deux grandis et ravis de ce temps d’échange. Dès lors que cette envie d’avoir raison ne rentre plus en jeu, le jeu de la relation et de la communication devient plaisant. Mieux communiquer en couple passe par cette prise de conscience. Et si vous essayiez ?

Avoir raison ou tort : un jeu malsain à cesser immédiatement

Mon deuxième conseil pour cheminer vers une meilleure communication consiste à sortir du jeu « j’ai raison, tu as tort », encore décliné selon la configuration des pouvoirs au sein de votre couple dans sa version « tu as raison j’ai tort ». Bien entendu, j’utilise le terme « jeu » tout en ayant conscience que ce n’est en aucun cas un jeu de plaisir. Supprimer cette manière de communiquer entre votre conjoint et vous, va apaiser de suite vos conflits. Avez-vous déjà essayé ? Prenez l’exemple de votre dernier sujet de dispute, dans le fond quel était le sujet initial ? Quel était votre objectif dans ce conflit ? Était-ce un besoin d’avoir raison coûte que coûte ? Peut être que oui… Il est possible en lisant ceci que vous preniez conscience d’un besoin chez votre partenaire d’avoir raison à tout prix. Mais, au fond, la vraie question derrière tout ça est : Comment voulez-vous passer cette journée avec votre partenaire ?
Avez-vous envie de passer du bon temps sans chercher à avoir raison à tout prix ? Vous pouvez alors remettre ce sujet de conversation à plus tard, à un moment plus calme… Vous pouvez aussi exprimer votre avis sans chercher à tout prix à convaincre ? Votre bonheur dépend-il de cette envie qu’à votre volontaire ou vous-même à faire plier l’autre ? Estimez-vous que pour votre mari ou pour votre femme, l’envie d’avoir raison prime sur tout le reste ?

Les reproches, stop ou encore ?

Les reproches dans le couple

Que faire lorsque les reproches sont devenus la façon de communiquer dans votre couple ? Je reçois beaucoup d’hommes et de femmes dont c’est le cas. Mais avant d’entrer dans le vif du sujet, j’aimerais que vous vous posiez quelques minutes en réfléchissant, honnêtement, aux questions suivantes.
• Êtes-vous plutôt celui ou celle qui fait des reproches à l’autre ?
• Êtes-vous celui ou celle qui reçoit les reproches dans votre couple ?
• Avez-vous une idée de la raison pour laquelle vous (ou votre partenaire) utilisez ce mode de communication ?
• Pensez-vous que faire des reproches à l’autre est efficace pour mieux communiquer en couple ?
Avant de lire les lignes suivantes, prenez quelques instants pour répondre avec honnêteté et clairvoyance à ces questions. Il n’y a ni de bonnes ni de mauvaises réponses, il y a seulement les réponses qui décrivent ce qu’il se passe dans votre couple. Pour vous aider, essayez de vous souvenir de la dernière salve de reproches au sein de votre couple.

Le reproche, utile pour mieux communiquer en couple ?

Ces phrases, généralement assassines, ont-elles été le poison ou le moteur de cette discussion entre vous ? Ont-elles permis de solutionner la situation à cet instant précis ? Maintenant que vous avez répondu à ces questions et que vous avez en tête ce dernier épisode de reproches avec votre amoureux, comme si vous étiez un observateur extérieur à ce dernier échange houleux entre vous, nous allons regarder, ensemble, à quoi servent ces reproches dans nos relations aux autres et ce qu’ils cherchent à dissimuler. Bien entendu, pour répondre à la question, non, utiliser le reproche comme moyen de communication n’est pas un levier à développer.  Je vais prendre le temps de vous partager mon point de vue. Le premier effet des reproches est de placer à cet instant précis la relation de couple dans une relation de pouvoir. Dès lors que ce mode de communication s’instaure, le couple semble monter sur un ring de boxe : le vocabulaire employé devient accusateur, plus rude. La tendresse et la bienveillance disparaissent. L’amour est relégué au second plan, voire aux oubliettes si ce mode de fonctionnement est récurrent entre vous. Le plaisir d’être ensemble se volatilise.

La stratégie cachée derrière les reproches 

 Sachant tout cela, pourquoi entrons-nous dans ce mode de communication alors ? Tout simplement parce que les reproches sont une stratégie très simple, directe et efficace pour parler d’un problème sans aller plus loin ! Ce que je veux dire par là, c’est qu’il est très facile à dire à votre partenaire : j’ai encore fait tout toute seule (dédicace aux femmes) plutôt que d’aller chercher ce dont on a vraiment besoin : j’ai besoin d’aide, j’ai besoin de soutien, j’ai besoin de repos, j’ai besoin de partage… Et c’est à ce moment que les reproches arrivent ! Prenons un autre exemple plutôt masculin. Je reste volontairement dans les clichés car l’idée est vraiment que vous puissiez comprendre ce qu’il y a derrière. Lorsque monsieur vous dit ou lorsque vous dites à votre partenaire au retour d’une sortie en magasin : tu as encore beaucoup trop dépensé ! Ceci est en réalité une autre façon de ne pas aller voir ce dont on a vraiment besoin : j’ai besoin de faire des économies, j’ai besoin d’être rassuré financièrement… et encore d’autres besoins… Pourquoi dans ce genre de situation, reprocher nous paraît être le mode de fonctionnement le plus simple ? Tout simplement parce que nous n’avons pas appris, moi, vous, mon partenaire, le vôtre, à parler réellement des besoins que nous avons. Nous n’avons pas appris à aller identifier quels sont les besoins pour notre vie à cet instant précis ou plus généralement. Ce mode de fonctionnement intrinsèque ne fait pas partie des codes, par contre les reproches en font partie eux ! Mais alors, pourquoi l’être humain préfère-t-il utiliser un mode de communication qui mène au conflit ?

Quitter le monde des reproches pour mieux communiquer

Êtes-vous absolument d’accord avec moi si je vous dis que les reproches dans votre couple vous mènent à une communication désastreuse ? Pourquoi alors agir ainsi ? Tout simplement parce que c’est l’occasion pour vous deux de vous justifier de nourrir le jeu de « qui a raison ou qui a tort » sur un sujet en particulier ! Aujourd’hui, j’aimerais que vous preniez conscience de la stratégie qui se joue autour des reproches, que vous en fassiez ou que vous en receviez. Cette prise de conscience vous permettra d‘apaiser, au moins de moitié, les tensions au sein de votre couple. Vous pourrez alors retrouver du plaisir dans la communication. Alors les reproches, stop ou encore ? Quelle est votre décision ? J’attends vos réponses en commentaire.

 

En guise de conclusion, je passe la parole à Stéphanie qui a suivi mon programme et a appris à mieux communiquer dans son couple mais pas uniquement :
« Lors de ce programme nous découvrons des outils. Ce sont des outils adaptables à toutes les situations (dans un couple, une famille, entre collègues) et que tout un chacun devrait avoir comme une trousse médicale… ». Comme en témoigne Stéphanie, le programme Communication harmonieuse dans son couple est l’occasion pour vous d’avoir les clés et les outils pour améliorer, dès aujourd’hui, votre relation. Je vous invite à venir découvrir le contenu des différents modules et à vous y inscrire, pour vous aussi, adopter une attitude adéquate avec les autres, mieux communiquer en couple et éviter d’aller jusqu’à une crise majeure de couple.

Reconnaissez-vous votre couple dans un ou plusieurs axes de cet article. Si vous avez essayé les modifications que je vous propose, qu’avez-vous observé sur votre couple ? Dites-moi tout en commentaire.

À très bientôt,

Céline Domecq

Partagez l'article